Actualités

RECRUTEMENT EN STARTUP : UN ENRICHISSEMENT MUTUEL ENTRE L'ENTREPRISE ET LE COLLABORATEUR.


Souvent perçues comme de jeunes sociétés incubatrices de nouvelles tendances, les start-ups doivent sans cesse innover pour pouvoir se faire une place sur des marchés parfois ultra saturés et tirer leur épingle du jeu. Elles ont besoin de recruter des profils qui soient aussi « agiles » que leur structure et leur apportera des compétences complémentaires, afin de performer et de s’imposer comme la référence dans leur domaine. 

Pour répondre de manière adéquate aux besoins spécifiques des start-ups et les accompagner dans leur recrutement, de plus en plus de cabinets tendent à se concentrer exclusivement sur ce type de sociétés ; chez AL Conseil Job, nous nous spécialisons également dans le recrutement auprès des start-ups.
 Focus sur un univers en pleine croissance, qui a su imposer ses propres codes.

 

La gestion RH en start-up : besoins et bonnes pratiques

 
De par la taille réduite de leur structure, les dirigeants de start-ups passent bien souvent plus de temps à se concentrer sur leurs produits et le management en interne qu’à recruter. Pourtant, s’entourer des bonnes personnes dès le départ est essentiel pour pouvoir travailler sur des bases saines et faire évoluer efficacement leur entreprise. Le CEO doit donc veiller à répartir de manière claire les rôles de chaque collaborateur et à identifier les manques, sans tomber dans le piège d’un recrutement trop hâtif.

Ainsi, les dirigeants de start-ups ont tendance à valoriser davantage la personnalité, l’état d’esprit et les soft skills d’un candidat que son parcours académique ou encore ses précédentes expériences professionnelles.
Ce qui compte avant tout pour eux, c’est le chemin parcouru et la façon dont un candidat sait surmonter les obstacles et aller de l’avant. L’enjeu pour les recruteurs est donc de savoir évaluer le potentiel de progression du futur collaborateur.

Ainsi les start-ups privilégient les profils qui, au travers de leur travail, cherchent à se rendre utile et à améliorer le quotidien dans nos sociétés, en proposant des solutions à la fois innovantes et accessibles. Voilà pourquoi il est important en tant que recruteur d’être ouvert d’esprit et d’exploiter tous les canaux de recrutement (mailing, réseaux sociaux, salons/forums, etc.) ainsi que son réseau interne, afin de multiplier les opportunités de dénicher la perle rare qui sera d’ores et déjà passionnée par l’écosystème dans lequel évolue la jeune entreprise.

 

Jeune start-up cherche profil curieux et polyvalent

Pour cibler les candidats les plus motivés et les inciter à postuler, les recruteurs ont tout intérêt à faire preuve de transparence quant aux objectifs de la start-up et des valeurs qu’elle incarne. Ils seront alors en mesure de déterminer si le candidat est aligné avec ces valeurs et s’il saura s’intégrer dans l’univers propre à la start-up.

De par la taille de leur structure et leur marge de développement, les critères de sélection sont fondamentalement les mêmes pour la majorité des recrutements en start-ups, et ce quel que soit leur domaine d’expertise.

En conséquence, le candidat idéal pour une start-up sait s’adapter et faire preuve d’autonomie. Enclin à sortir de sa zone de confort et doté d’une forte envie de se surpasser, il est à la fois curieux, entreprenant et patient. Le candidat idéal est également pragmatique : il sait prendre ses responsabilités, est capable de prendre du recul et de se remettre en question. Son objectif principal est de gagner en compétences pour pouvoir améliorer les process internes et faire grandir la start-up avec lui. Et bien souvent, les efforts paient !
 

 

L’opportunité de progresser ensemble

En effet, les start-ups sont partisantes du « test and learn », c’est-à-dire de tester un maximum d’idées pour parvenir à une solution aboutie, permettant donc de belles possibilités d’évolution et de formation en interne.
 
Par ailleurs, l’ambiance de travail est généralement plus décontractée que dans les entreprises traditionnelles : les collaborateurs partagent une aventure collective pour laquelle ils s’impliquent tous ensemble, ils ont le sentiment d’avoir un impact sur la réussite de l’entreprise et tissent des liens étroits entre eux.

 

L’expérience en start-up est donc particulièrement formatrice, notamment pour les jeunes diplômés qui vont pouvoir « se faire la main » et mettre en pratique les compétences fraîchement acquises dans un environnement qui évoluera en même temps qu’eux.

 

Nos conseils pour se préparer à un entretien avec une start-up ? S’informer au maximum sur le produit mais aussi la vision de l’entreprise et démontrer sa réactivité en proposant des pistes d’amélioration liées à ses futures missions, le tout en restant soi-même bien entendu !
 

 

 

 

Retour aux actualités

Newsletter

Inscrivez-vous à la lettre d’informations

Je déclare être informé que, dans le cadre de la RGPD, mon adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information de AL Conseil. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits